5 astuces pour économiser sur son Prêt Immobilier

astuces-economiser-pret-immobilier.jpg

L’objectif de notre site est, vous l’aurez compris, de vous aider à comprendre et réussir votre prêt immobilier. Pour cela, nous vous proposons un guide des meilleurs conseils pour votre prêt immobilier. Nous voyons aujourd’hui les 5 points essentiels pour économiser sur son prêt immobilier.

Taux immobilier : le nerf de la guerre

C’est bien évidemment la première chose à regarder lorsque l’on vous présente une proposition de prêt : le taux ! Attention, il existe différents types de taux pour le prêt immobilier :

  • Le taux nominal : C’est le coût du prêt. Le taux d’intérêt du crédit. Il inclut uniquement les intérêts bancaires. Son avantage : Il est très facile à comparer d’une banque à l’autre.
  • Le TAEG : Le Taux Annuel Effectif Global a été mis en place récemment. Il inclut l’ensemble des frais liés au prêt, à savoir : les intérêts bancaires (=taux nominal), l’assurance, les frais de garanties, les frais de dossiers et le coût de fonctionnement de votre compte bancaire. Son avantage est qu’il inclut tout ! L’inconvénient est qu’il n’est pas toujours facile de le comparer d’une banque à l’autre car les caractéristiques ne sont pas forcément les mêmes d’une proposition à l’autre.

Quoiqu’il arrive, plus le taux est faible, moins votre prêt immobilier vous coûtera cher et plus vous économiserez !

N’hésitez pas à consulter à ce sujet notre petite étude sur l’impact des taux sur un prêt immobilier.

Durée : Plus c’est court, moins c’est cher

L’autre point lié au taux est la durée de votre crédit immobilier. En effet, on oublie souvent qu’au delà du taux, la durée joue un rôle important dans le coût de votre financement. En effet, à taux égal, plus la durée est longue, plus la somme des intérêts sera élevée et donc plus cela vous coûtera cher.

D’autre part, la durée influe sur le taux de votre prêt. Plus vous choisirez une durée courte, plus le taux proposé par la banque sera faible. Cela est principalement dû au niveau de risque (plus le prêt est cours, moins le risque de vous prêter est élevé pour la banque).

Assurance : Un poids considérable dans le coût de votre crédit

Savez-vous que vous n’êtes pas obligé de prendre l’assurance de prêt que vous propose votre banquier ? En effet, vous pouvez faire jouer la concurrence et prendre une assurance extérieure à la banque (= une délégation d’assurance). La banque n’aura pas le droit de refuser si les garanties sont au moins équivalentes à l’assurance de la banque.

Et faire jouer la concurrence peut vous rapporter gros ! 

Exemple de gain sur une assurance pour un couple de 25 ans non fumeur en bonne santé

Exemple taux assurance bancaire classique : 0,25%

Exemple taux assurance en délégation : 0,10 %

Pour un prêt de 200 000 €, le coût total d’assurance de la banque est de 20 000 € alors que le coût total de l’assurance en délégation est de 8 000 €, soit un gain de 12 000 € et une baisse de 60 % du coût de l’assurance !

 

Trouvez l’assurance de prêt la moins cher

 

Frais de dossier : Négociez les ou faîtes les vous offrir !

Les frais de dossiers ne sont pas forcément un point essentiel dans la négociation (il faut mieux bien négocier son taux plutôt que ses frais de dossier…!). Néanmoins, si vous le pouvez, tentez une négociation sur ces derniers. Cette négociation vous sera évitée pour la majorité des banques en ligne qui offrent ces fameux frais. Tant mieux !

Frais de garantie : Optez pour le moins cher

La garantie de votre prêt est une assurance prise par la banque sur le fait qu’elle pourra, à tout moment en cas de défaut de paiement de votre part, revendre votre bien. C’est généralement la banque qui choisit la garantie qu’elle souhaite appliquée. Cela sera soit une garantie réelle (hypothèque, PPD) ou bien une garantie caution. Le prix varie d’une garantie à l’autre. N’hésitez pas à demander à votre conseiller les deux possibilités afin de comparer.

scroll to top