Caution CMH Crédit Mutuel : Montant, calcul, fonctionnement

caution-cmh-credit-mutuel-1.jpg

Crédit photo : creditmutuel.fr

L’emprunteur dans le cadre d’un crédit immobilier doit constituer une garantie en faveur de son banquier. Parmi elles, on retrouve la caution mutuelle de l’habitat, une offre du Crédit Mutuel qui permet d’être financièrement avantageuse par rapport à l’hypothèque ou au privilège du prêteur de deniers.

En faveur du prêteur, la caution mutuelle de l’habitat se vaut aussi par sa facilité de mise en œuvre. On vous en dit un peu plus dans les lignes qui suivent.

Fonctionnement et avantages de la CMH

Le cautionnement mutuel, comme son nom l’indique, est un système de garantie qui passe par la mutualisation des risques et ce, à travers l’adhésion de chaque emprunteur à un fonds de garantie dont la gestion appartient au CMH qui joue le rôle d’organisme de cautionnement mutuel.

En contrepartie de cette adhésion, le CMH perçoit une commission composée d’une part d’un dépôt de garantie dont une partie est restituée en fonction de l’ampleur des prises en charge de la société suite aux défaillances des adhérents et d’autre part d’un montant compensant le risque que l’organisme court et rémunérant sa gestion.

Pour l’emprunteur, l’intérêt d’avoir recours à la CMH se trouve dans le fait que le bien immobilier financé par le prêt ne fera l’objet d’une saisie par la caisse qu’en l’absence de toute autre alternative. Le choix de l’hypothèque ou d’une autre garantie risque par contre de mener à cette saisie sans autre procédure.

L’emprunteur bénéficie lui aussi du fait qu’il s’agit d’une garantie qui n’est pas attachée au bien immobilier. Les formalités de mise en œuvre sont alors facilitées sans besoin de recourir par exemple à une mainlevée d’hypothèque dans le cas où le bien immobilier doit passer à la revente.

Enfin, on n’oubliera pas que l’emprunteur a vocation à se voir reverser le montant des parts sociales inclues dans sa cotisation de départ.

Montant et calcul de la caution mutuelle de l’habitat

Si en pratique l’hypothèque coûte 2% environ du montant du prêt immobilier à l’emprunteur et que le privilège de prêteur de deniers équivaut à 1,2% environ, la caution mutuelle de l’habitat ou CMH proposée par le Crédit Mutuel correspond à 0,8% du montant du prêt et ce, après restitution d’une fraction du dépôt de garantie.

Le montant lié à la souscription de la garantie doit être prévu au côté des frais d’acquisition du bien immobilier, mais dans la pratique, la caution mutuelle revient toujours moins chère du fait du remboursement d’une partie de ces frais.

Seule la caution mutuelle qui viendrait garantir un prêt de très longue durée pourrait revenir plus cher dans la mesure où le remboursement n’intervient que très longtemps après l’obtention du prêt immobilier et les frais de constitution de la garantie tiennent compte de ce long délai.

scroll to top