Ils ont obtenu leur prêt immobilier alors qu’ils étaient retraités

pret-immobilier-emprunter-retraite-vieux-age.jpg

Il n’y a pas que les jeunes qui empruntent ! Retraités de 60 ou même 70 ans, vous êtes tout à fait en mesure d’obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque. C’est une situation qui n’est bien sûr pas conseillé, mais il est aujourd’hui possible d’obtenir l’accord bancaire, que cela soit pour l’acquisition de sa résidence principale ou bien d’une résidence secondaire.

Une durée à ajuster

Arrivé à 60 ans, une des premières choses à faire est de prévoir un prêt sur une courte durée afin d’être en mesure de le rembourser intégralement. A cet age là, les prêts de 10 à 12 ans maximum sont plébiscités. La banque souhaitera dans tous les cas une durée dans ce sens.

Une situation financière stable

Le montant de votre retraite doit vous permettre d’emprunter la somme demandée. Il faudra généralement une retraite d’un montant élevé car le prêt étant d’une courte durée, la mensualité risquera d’être élevé. Les personnes disposant d’une faible retraite auront beaucoup de mal à emprunter.

Pour un prêt de 200 000 € à 1,5%, comptez une mensualité (hors assurance) de 1795 € par mois sur 10 ans, au lieu de 965€ sur 20 ans.

L’apport est fortement conseillé sur ce type de projet. Il est même presque généralement indispensable.

Une assurance à obtenir

L’assurance de prêt joue également un rôle majeur pour les emprunteurs âgées. En effet, les taux d’assurances des banques étant liés principalement à l’âge de l’emprunteur, le montant de la prime d’assurance s’envole pour les emprunteurs retraités.

Le taux d’assurance pour une personne âgée va généralement varier entre 0,5 et 1% (à comparer avec un taux possible de moins de 0,1% pour les jeunes emprunteurs). A ce stade, une comparaison des assurances de prêts pourrait vous faire économiser des milliers d’euros. Attention cependant, les banques arrivent à se placer correctement en terme tarifaire pour les assurances de prêt de ce type.

scroll to top