Comment réussir son rachat de crédit

Le rachat de crédit ou regroupement de crédit permet de réunir deux ou plusieurs prêts pour n’en former plus qu’un. Que ce soit un prêt immobilier, un crédit à la consommation avec un crédit auto ou un prêt travaux, vous pouvez les réunir pour ne payer qu’une seule mensualité moins élevée. Cette option permet d’éviter le surendettement et de dégager une trésorerie plus important chaque mois. Cependant, des erreurs sont vites arrivées lorsque l’on n’a pas les outils nécessaires à sa portée, retrouvez dans cet article les conditions à respecter pour réussir son rachat de crédit.

Les conditions à respecter

Dans un premier temps, pour que votre demande soit acceptée et que vous mettiez toutes les chances de votre côté, il faut que vos comptes soient propres par là on entend bien sûr que vous ayez une bonne santé financière. Les premières exigences seront d’avoir des revenus stables tous les mois ainsi qu’un contrat de travail, idéalement un CDI. Les profils ayant le plus de chance de faire racheter leur crédit sont ceux étant en CDI ou en CDD, les fonctionnaires, les micro-entrepreneurs et les professions libérales. Certains profils auront plus de mal à réaliser cette opération du fait qu’ils présentent trop de risques pour les banques. En effet, dans cette catégorie nous pouvons identifier les ménages en instance de divorce, les locataires et propriétaires fichés au FICP (Fichier des incidents de paiement de crédits aux particuliers). L’âge est un critère pris en compte du fait que la limite pour générer un regroupement de crédit est de 75 ans, même si le premier critère que les banques regardent est la fin de la période de remboursement.

Le taux d’endettement est très important et il est pris en compte par les banques lors du montage de votre dossier. Pour rappel, il s’agit du montant qu’un emprunteur peut dédier au remboursement de son crédit tout en pouvant vivre correctement à côté. Ainsi, la solvabilité est un critère important pour les banques. Ce taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33 % et peut aller jusqu’à 35 % pour certains cas. Lorsque vous réalisez un prêt immobilier pour financer votre logement principal ou secondaire, cela exclu les autres types d’investissement. De ce fait, les biens immobilier professionnels, les dettes professionnelles ou encore la réalisation de travaux seuls ne sont pas autorisés si votre objet de financement ne le stipule pas. Ainsi, il faut prendre en compte l’objet de votre financement pour votre rachat de crédit. La solution la plus simple serait de contacter un courtier spécialisé pour qu’il vous guide du début à la fin de votre projet.

ESTIMATION DE VOTRE RACHAT DE CRÉDIT EN DEUX MINUTES

Quand faut-il faire racheter son prêt ?

L’autorité de contrôle prudentiel et de résolution conseille plusieurs éléments avant de réaliser son rachat de prêt. Tout d’abord, la durée restante de remboursement doit être supérieure à la durée écoulée. Ainsi, cela est intéressant lorsque c’est réalisé dans les premières années du prêt. Ensuite, il faut que le montant du capital restant dû soit assez élevé. De plus, la différence entre votre taux actuel et le nouveau doit être de 0,7 point au minimum. Et enfin, le montant des frais divers doit être pris en compte, comme les frais de dossier, les frais d’assurance ou encore les frais de garanties.

Conclusion

Ainsi, pour réaliser votre rachat ou regroupement de prêt, il est primordial de se préparer et d’avoir un compte bancaire irréprochable, un contrat de travail ainsi qu’un salaire régulier. Comme pour un crédit immobilier, il faut prendre en compte le taux d’endettement et comparer les taux pour bénéficier des meilleures conditions. Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez faire appel à un courtier en rachat de prêt qui réalisera toutes les démarches pour vous.