Comment faire baisser la mensualité de son prêt immobilier ?

Comment faire baisser la mensualité de son prêt immobilier ? C’est l’une des questions que se pose tout emprunteur. Même si au début toutes les conditions semblent être favorable, au fil du temps, les choses peuvent changer et le besoin de suivre la tendance se fait alors lui aussi ressentir.

Pendant longtemps, les prêts immobiliers ont été considérés comme fixes. Depuis les années 1990, de nouvelles options, telles que la modulation des échéances, ont rendu leur utilisation plus souple. À tel point qu’en matière de prêts immobiliers à taux fixe, les prêts ajustables sont devenus la norme.

Diminuer ses mensualités de crédit immobilier est maintenant bien possible. Il est alors nécessaire d’avoir la bonne information afin de savoir la conduite à tenir. Nous allons à travers notre article, vous dire les possibilités qui s’offrent à vous pour baisser les mensualités de son prêt immobilier.

L’une des solutions que nous proposons pour faire baisser la mensualité de son prêt immobilier est la modulation des échéances. Pour vous éclairer, moduler ses échéances signifie que vous pouvez les augmenter ou les diminuer pendant la durée du prêt. La modulation des échéances est la principale caractéristique des prêts ajustables. Elle offre une réelle flexibilité dans la gestion du prêt et permet de réduire le coût du prêt, ainsi que d’anticiper un éventuel coup dur. Dans notre cas de figure, la modulation des échéances visera à les revoir à la baisse.

COMPAREZ UNE CENTAINE DE BANQUES POUR TROUVER LE MEILLEUR TAUX

Trouvez la meilleure banque au meilleur taux pour votre prêt immobilier, et cela, grâce à notre simulateur. Une simulation entièrement gratuite pour économiser des milliers d’euros. Plus d’une vingtaine de banques comparées pour trouver les meilleures conditions pour votre projet.

Axa-Banque
banque-populaire
BNP-Paribas
boursorama-banque
Caisse_d_epargne
crédit_agricole
ing_direct
LCL
HELLOBANK
Logo crédit mutuel

Diminuer les mensualités permet d’anticiper un possible coup dur ou une période financièrement sensible. La réduction de la mensualité allonge la durée de remboursement du prêt et augmente donc le coût global du prêt. C’est l’effet inverse d’une augmentation de la mensualité.

Attention à ne pas accepter une offre de prêt avec des mensualités trop élevées pour votre capacité de remboursement dans l’espoir de les réduire plus tard avec cette option. Les possibilités de réduction des échéances dans les offres de prêts ajustables sont limitées. Le pourcentage de réduction est généralement inférieur à celui des augmentations autorisées. Peu de banques autorisent une réduction de 30 % des remboursements mensuels sans imposer également une limite maximale à la durée du prêt, généralement de 2 à 5 ans.

Pour une meilleure gestion de votre crédit, cette option de réduction ne doit être utilisée qu’en cas de nécessité absolue. Son effet (le gain immédiat de pouvoir d’achat) est également accru si l’emprunteur a eu la bonne idée d’augmenter ses mensualités au préalable. Dans ce cas, il s’agit aussi de la sécurité de revenir à une augmentation trop forte de la mensualité.

Renégocier son prêt pour baisser la mensualité du prêt

Si vous n’avez pas la possibilité de moduler vos échéances, une autre solution existe et s’offre à vous pour faire baisser la mensualité de votre prêt immobilier. Cette dernière est la renégociation du prêt. Cette négociation peut se faire soit pour baisser les mensualités, soit pour réduire la durée de remboursement du prêt.

renégocier son prêt pour baisser la mensualité du prêt

Baisser les mensualités

Si vous traversez une mauvaise passe financière, réduire vos remboursements mensuels vous permet de respirer un peu, de donner de l’air à votre budget en attendant que vos finances personnelles se rétablissent. C’est tout à fait possible grâce au regroupement de prêts qui permet de réduire les montants payés chaque mois en échange d’un allongement de la durée de remboursement.

Pour parvenir à ce résultat, l’institution financière proposera de racheter les prêts en cours, de rééchelonner la durée et de renégocier le taux. Ainsi, la nouvelle mensualité peut être réduite de manière plus ou moins importante, en fonction des besoins et des possibilités de financement de l’emprunteur.

Vous pouvez également demander à réduire les mensualités du prêt immobilier en augmentant la durée.

En règle générale, le prêteur veille à proposer un plan de remboursement adapté aux capacités financières du ménage. Vous pouvez alors proposer plusieurs mensualités réduites.

Réduire la durée

La réduction de la durée d’un prêt est un facteur psychologique pour les emprunteurs, qui voient approcher la fin de leur période de remboursement, même si ce n’est que pour un an. Si le regroupement de crédits permet également de réduire la durée, c’est surtout le rachat de crédits immobiliers que les emprunteurs utilisent pour réduire la durée de remboursement. Pour ce faire, c’est le taux d’intérêt qui va jouer un rôle essentiel dans la réduction de la durée et donc du coût total du prêt.

La réduction de la durée de remboursement est très tentante pour les emprunteurs pressés de se débarrasser des banques, mais les intérêts doivent être réels, c’est-à-dire qu’il doit y avoir une différence de taux suffisante pour réaliser de réelles économies. Dans la plupart des banques, le nouveau taux doit être inférieur d’au moins 1 point pour absorber les coûts liés à l’opération (la prime de remboursement anticipé).

Il existe également une solution beaucoup plus simple pour réduire la durée du prêt immobilier. La solution consiste simplement à augmenter le montant des remboursements mensuels. Une opération bancaire simple, mais qui implique que les capacités de remboursement du foyer soient compatibles. Pour s’en assurer, les banques examinent le taux d’endettement.

Baisser le taux de l’assurance emprunteur

Enfin, si aucune des deux solutions sus mentionnés ne vous convient pas ou ne vous est simplement pas accessible, vous pouvez toujours faire baisser le taux de l’assurance emprunteur de votre prêt immobilier.

En effet, l’assurance-crédit représente en moyenne 25 % du coût d’un crédit et le changement d’assurance de l’emprunteur permet souvent de diviser par deux les cotisations.

Le coût de l’assurance-crédit immobilier peut constituer un pôle très important dans le coût global de votre prêt. Pour rappel, depuis le 26 juillet 2014, la loi Hamon vous permet de résilier l’assurance de prêt souscrite auprès de votre banque dans les 12 mois suivant la signature de l’offre de prêt. L’amendement Bourquin, en vigueur depuis le 1er janvier 2018, vous permet de résilier l’assurance emprunteur chaque année à la date anniversaire de la signature du prêt.

N’hésitez pas à changer d’assureur, pour : réaliser une économie sur le coût global de votre prêt, offrir la possibilité d’obtenir une meilleure couverture que le contrat initial, personnaliser votre contrat.

La seule condition est de fournir une assurance de prêt immobilier avec des garanties équivalentes au contrat bancaire. Si tel n’est pas le cas, la banque refusera la demande d’annulation.

L’assurance externe est moins coûteuse pour plusieurs raisons : les banques vendent souvent une assurance sur le capital initial. Cela signifie que les cotisations sont toujours aussi élevées, même si une partie du capital a déjà été remboursée. En revanche, les assurances externes calculent les cotisations sur la base du capital restant dû, les contrats individuels sont faits sur-mesure et si vous avez une profession à faible risque et vous ne fumez pas, votre profil de risque est beaucoup plus faible, les contrats individuels ont des tarifs très compétitifs.

Vous pouvez réduire vos mensualités de prêt en modifiant votre assurance. Cela présente plusieurs avantages : le coût est beaucoup plus faible (voire nul) par rapport aux opérations de rachat de crédits, les économies sont instantanées et réelles, il n’est pas nécessaire de prolonger le prêt ou de passer à un taux variable, l’opération peut se faire rapidement et facilement.

Conclusion

En résumé, entre la période où l’on contracte un prêt et une autre, il peut se passer beaucoup de choses. Il peut arriver par exemple que la situation financière change négativement. Dans ce cas de figure, vous avez la possibilité de faire baisser la mensualité de votre prêt immobilier. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous. En effet, vous pouvez soit moduler vos échéances de payement, soit renégocier votre prêt pour baisser les mensualités ou réduire la durée de remboursement, soit simplement baiser le taux de votre assurance emprunteur.