Les banques en ligne en difficulté

Ce début d’année est marqué par une hausse majeure des taux de crédit immobilier. Les banques en ligne étant réputées pour avoir des taux inférieurs aux banques traditionnelles ont du mal à joindre les deux bouts. De plus, certaines banques en ligne n’affichent plus leur taux de prêt immobilier sur leur site.

Les banques en ligne contraintes à l’augmentation

Étant habitués aux taux inférieurs à 1 %, les banques mais également les clients se sont pris une véritable bourrasque. Le mois d’avril est dans la même tendance que le précédent, les taux augmentent progressivement, mais cela touche beaucoup plus les banques en ligne. Ces banques avaient pour habitude de proposer des offres très compétitives, elles connaissent ces derniers mois un certain essoufflement de leur activité. Par exemple, un couple souhaite acheter un bien immobilier à 250 000 euros et ils gagnent ensemble au total 4 500 euros et disposent d’un apport de 50 000 euros. Cela signifie qu’ils devront emprunter la somme de 200 000 euros sur 20 ans. Au mois d’avril, ils peuvent décrocher un taux de 1,83 % chez Fortuneo et 1,75 % chez Boursorama. Pour comparer, sur 20 ans et à la même période, les courtiers Empruntis et Meilleurtaux affichent des taux moyens autour de 1,35 %.

Les banques en ligne sont réputées pour proposer des TAEG très attractifs. Ce taux comprend l’assurance, la garantie ou encore les frais de dossier. Les établissements bancaires traditionnels proposent des TAEG plus gros étant donné qu’ils facturent les frais de dossier, chose que les banques en ligne ne font pas. Cependant, les banques en ligne sont également mises à mal ici. Par exemple, sur le site BforBank, il propose un TAEG à 2,50 % ce qui dépasse le taux d’usure à 2,40 % pour les prêts immobiliers de 20 ans et plus. Ainsi, ce dossier ne peut pas passer, il est bloqué.

Selon le directeur marketing et communication de Boursorama, Xavier Prin, cette hausse est expliquée par une remontée des taux d’intérêts directeurs. De plus, pour Guillaume Réveillard, le directeur associé Conseil Banque de Détail au cabinet Ailancy annonce que « Les banques en ligne ont été hyper agressives sur ces taux pour capter des clients. Face à la tendance haussière actuelle des taux, elles sont obligées de remonter les leurs plus vite. » 

LES OFFRES LES PLUS COMPÉTITIVES DU MARCHÉ

Des centaines d’offres comparées grâce à notre super comparateur, un seul but : vous offrir la meilleure pour votre projet immobilier ! Recevez en quelques clics une simulation gratuite pour  économiser des milliers d’euros.

Axa-Banque
banque-populaire
BNP-Paribas
boursorama-banque
Caisse_d_epargne
crédit_agricole
ing_direct
LCL
HELLOBANK
Logo crédit mutuel

La fin des crédits immobilier dans les banques en ligne ?

Les banques en ligne augmentent leur taux afin de ne pas perdre d’argent, ils en sont contraints. Ainsi, Xavier Prin confirme cette hypothèse en décrétant qu’ils veulent offrir les meilleurs tarifs à leurs clients, cependant ils ne vendront jamais à perte afin de durer dans le temps. De plus, il est important de noter que Boursorama n’a pas modifié son taux depuis le mois de mars. Cela montre un certain intérêt pour le crédit immobilier et que la fin est loin d’être arrivée. Xavier Prin avance que « le crédit immobilier reste un produit fidélisant, qui intéresse tous les établissements bancaires. » Selon Guillaume Réveillard, les banques en ligne veulent proposer l’offre la plus complète possible afin de garder les clients. Même s’ils ne dégagent plus de marge avec les crédits immobilier, ce produit leur permet d’orienter leur client vers d’autres produits ayant un fort taux de rentabilité.

Vers une offre plus complète

Ainsi, les banques en ligne connaissent quelques difficultés avec la hausse des taux de prêt immobilier. Cependant, ils restent fort face à cette augmentation et se tiennent prêt à rebondir en proposant une offre complète qui saura contenter tous leurs clients.